L'agriculture biologique

Quoi de plus...                                                      
                                  .... Et surtout quoi de moins ?

L'asperge est composée à 95% d'eau.
Lors de sa croissance, elle puise cette eau dans la solution du sol, d'où l'importance de respecter ce sol.

Le principe de l'agriculture biologique consiste à apporter les oligo-éléments, de la matière organique naturelle et des champignons antagonistes d'une manière raisonnée pour obtenir un sol équilibré.

Ainsi, l'augmentation de l'activité biologique et microbienne, ce que l'on appelle la fertilité du sol, va permettre la croissance des plantes.

Contrairement à une production agricole dite conventionnelle, une culturelle d'asperges conduite selon la méthode de l'agriculture biologique garantie aux consommateurs des produits exempts de résidus de molécules chimiques issues des engrais d'origine pétrolière, des insecticides incorporés au sol, des désherbants, des fongicides et des antibiotiques présents dans les effluents d'élevage industriel.